Arancini de riz au four
Recettes

Arancini de riz au four

Les arancini de riz au four sont une spécialité sicilienne que toute l’Italie connaît et apprécie : aujourd’hui je vous partage une recette revisitée de ces délicieuses et croustillantes boulettes de riz.

En général, les arancini sont frits, mais je préfère les faire au four, car c’est moins calorique et ils gardent le même gout. Ils conservent toute leur saveur et leur parfum avec l’avantage d’être plus facile à digérer.

Les arancini de riz au four de ma grand-mère

Vous savez que certains plats vous ramènent à votre enfance et bien les arancini me rappellent ma grand-mère. Elle nous préparait, de délicieuses boulettes de riz avec les restes de riz qui trainaient après le déjeuner. Il n’y avait pas de gaspillage chez nous.

Ma grand-mère avait une grande imagination pour l’élaboration de recettes et jamais je ne l’ai vue peser les ingrédients.

Je crois que j'ai hérité de sa passion pour décliner les recettes.

Elle nous faisait des arancini de toutes sortes, avec des oignons, au fromage, à la viande et aux courgettes, c’étaient mes préférés.

Presque comme les arancini sicilien

Même si je prépare la recette de manière très délicate, je n’arrive pas à retrouvé le même gout que celles de ma grand mère. Mais à la maison, ils se régalent !

Pour cette recette, j’ai utilisé le riz semi-complet, car j’en mange plus complet et semi-complet que les autres variétés. (C’est une question de santé évident pour moi). Le meilleur pour la réussite de cette recette, c’est le riz basmati. À vous de regarder ceux qui convient à votre gout et aussi le choix alimentaire selon votre maladie. 

Je vous rappelle que ce faire plaisir en mangeant tout en gardant sa santé, c’est ma devise pour combattre la maladie.

ARANCINI au four

Les ingrédients pour les arancini de riz au four

  • 400 g. de Riz (semi-complet)
  • 2 œuf
  • 1 oignon
  • 2 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 1 cuillère à café de sel
  • 120 g. feta
  • 30 g de cornichons
  • 50 g de petit pois
  • 30 g de parmiggiano
  • 1 pincée de noix de muscade
  • Un filet d’huile d’olive pour les faire dorer
  • 200 ml de lait végétal.
  • 400 ml d’eau
  • Une pincée de piment d’Espelette.
  • Chapelure sans gluten
  • Sel et poivre

Préparation de les arancini de riz au four

Chauffer le four à 180 °

La préparation de l’arancini commence par le riz

L'article sur les bienfaits des légumes de saison peut vous intéresser.

Portez à ébullition l’eau et le lait, salée poivré. Faites cuire le riz jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’eau dans la casserole. N’égouttez pas et laisser tiédir.

Rajoutez 2 œufs, l’huile d’olive, le Parmiggiano et la muscade. Mélangez bien (ça sera un peu pâteux. Vous pouvez ajouter des épices à votre gout).

Vérifier l’assaisonnement et ajoutez le piment d’Espelette.

Pour la farce.

Égoutter les câpres et les cornichons, émincer l’oignon.

Mélanger l’oignons, les petits pois, les câpres et la feta. Mixer le tout.

Prenez du riz dans le creux de la main, formez un cône, puis creusez-y un trou, en essayant d’amincir le plus possible les parois du riz. Mettez à l’intérieur une cuillère à soupe de la farce. Reprenez un peu de riz dans le creux de la main, ensuite refermez le cône afin de garder la farce à l’intérieur.

Panner avec la chapelure.

Chauffer une poêle anti-adhésive, faire dorer légèrement les arancini quelques minutes. Finir la cuisson au four pendant 15-20 minutes. Tournez-les à mi-cuisson.

Ma fille les préfère avec du ketchup (recette maison évidement) Quant à monsieur, il les mange tout de suite, j’ai du mal à remplir le plat pour vous partager les photos.

Personnellement je les mange accompagnés d’une salade verte et cornichons pour une digestion facile.

Cette recette n’est pas difficile à réaliser, les arancini sont délicieux et on se fait plaisir sans culpabiliser.

Un peu d’histoire.

Les arancini doivent leur nom à leur forme ainsi qu’à leur couleur qui rappellent le fruit représentatif de la Sicile : l’orange !  À la base, ces boules de risotto farcies s’imposent comme un incontournable du paysage culinaire Sicilien et de toute l’Italie.

N’oubliez pas, que ce blog est là pour régaler vos papilles avec les bons aliments. Principalement pour les personnes qui souffrent de maladies inflammatoires.

Quel plat vous remémore des souvenirs ?

Si cette recette vous a plu, n’hésitez pas à me le dire en commentaire.

Vous essayez cette recette, partagez-la sur les réseaux sociaux puis mentionne-moi !

Si vous avez des doutes, posez-moi vos questions en commentaire.

12 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.