Blanquette de veau
Recettes

Recette maladies inflammatoires : blanquette de veau

Vous savez que la blanquette de veau, est un incontournable de la cuisine française, voici une recette pour soulager les maladies inflammatoires et se faire plaisir.

En tant que gourmande confirmée, je tiens à vous dire que j’aime la viande. Cela dit, j’ai réduit ma consommation, donnant plus d’intérêt à la qualité qu’à la quantité.

J’en consomme en moyenne une fois par semaine, mais de la viande de production locale, une chance de vivre en zone rurale, pour les légumes, c’est aussi facile, mais pour les fruits c’est un peu plus compliqué.

Aujourd’hui, nous préparons une presque blanquette de veau aux champignons (des cèpes de la forêt corse).

Je vous invite à lire l’article sur les vertus des champignons ici. 

Quand je vous dis presque blanquette, c’est parce que cette recette est une version plus adaptée pour manger avec autant de goût, mais sans les inconvénients d’avoir une poussée de douleur après l’avoir mangé.

Blanquette de veau aux champignons

Ingrédients pour la blanquette de veau aux champignons

  • 1 kg de blanquette de veau (épaule et collier)
  • 2 oignons de taille moyenne
  • 4 champignons variété cèpes
  • 2 petites carottes
  • 200 ml de crème d’amande (2 briques)
  • 1/2 poireau
  • 50 ml de vin blanc sec (Option pour plus de goût)
  • 3 gousses d’ail
  • 1 cuillère à soupe d’ail des ourses séché
  • 2 cuillères à soupe de maïzena
  • 2,5 litres de bouillon d’os maison (de l’eau c’est aussi bon)
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • Le jus d’un citron no traité
  • 1 feuille de laurier
  • Sel et poivre

Préparation de la blanquette de veau

Prémierement, dégraisser votre viande. La faire blanchir avec le bouillon froid à feu doux pendant 1 h 20.

Éplucher les carottes et couper grossièrement.

En cuisine, chaque personne a son style. 

Éplucher les oignons et coupez-les en quatre

Émincer le poireau

Éplucher l’ail, coupez deux gousses grossièrement et haché une pour la fin (n’oubliez d’enlever le milieu d’ail pour éviter l’amertume)

Nettoyer les champignons avec une brosse et rincer si besoin. (Rapidement, car ils absorberont l’eau).

Escaloper les champignons et gardez-les de côté.

Écumez votre bouillon après ébullition pour faciliter la digestion.

Ça mijote tranquillement

Voilà votre bouillon prêt, ajoutez les légumes et laisser cuire encore 15 minutes.

Une fois votre viande cuite, récupérer le bouillon de la viande et gardez le pour la prochaine étape.

Préparation du roux.

Dans une petite casserole faire légèrement chauffer l’autre cuillère l’huile d’olive. Ajouter la maïzena sans arrêter de remuer (juste chauffer, pas besoins de le brunir).

Préparation de la sauce.

Incorporer petite à petit le bouillon dans votre roux, remuer avec un fouet ainsi vous éviterais les grumeaux. Laisser réduire quelques minutes (à feu doux) puis ajouter la crème d’amande.

Salez et poivrer. Mettez-la de côté.

Cette préparation est la clé pour le gout de votre recette !

Dans une marmite faire chauffer l’autre cuillère d’huile d’olive. Ajouter vos champignons coupéz et faites-les saisir rapidement, pour les colorer.

Déglacer avec le vin blanc.

Laisser évaporer et additionner l’ail des ours (Pas besoin de les faire trop cuire).

Salez et poivrez.

Incorporer les légumes récupérés lors de la cuisson.

Ajouter la viande et votre sauce, laisser réduire.

Ajouter l’ail haché et le jus de citron.

Vérifier l’assaisonnement.

Il ne reste plus qu’ à vous régaler.

Note

N’oubliez pas, que ce blog est là pour régaler vos papilles avec les bons aliments. Principalement pour les personnes qui souffrent de maladies inflammatoires.

Remplacer la crème fraiche par de la crème d’amande, c’est un choix, car j’ai réduit la consommation de produits laitiers, le bouillon d’os apportera le gout.

J’ai aussi mis seulement deux petites carottes, puisque comme vous le savez, quand elles sont cuites, elles représentent un fort impact glycémique, donc j’essaie de trouver l’équilibre entre le gout et la préservation de ma santé.

Si cette recette vous a plu, n’hésitez pas à me le dire en commentaire.

Vous essayez cette recette, partagez-la sur les réseaux sociaux puis mentionne-moi !

Si vous avez des doutes, posez-moi vos questions en commentaire.

2 commentaires

  • emma

    J’adoooore la blanquette de veau, depuis toujours ; ma famille est moins fan, surtout les enfants, mais avec de bons ingrédients, et vu que les goûts évoluent au fil des ans. Comme depuis peu ils aiment les champignons, je vais re tester avec cette recette, j’espère les convertir !! merci pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.